Portraits de créateurs 2015

Rendez-vous économique et culturel incontournable pour le secteur des métiers d'art français et internationaux, le salon accueille plus de 400 exposants : artisans- créateurs, artistes de la matière, designers, galeries, manufactures d'art, maisons d'excellence, fondations, ... qui dévoilent le meilleur des métiers d'art contemporains du monde entier, à travers des pièces uniques ou petites séries.

Ils étaient présents en 2015 :

Pierre Bonnefille

Coloriste et créateur de textures

Copyright : Pierre Bonnefille dans son atelier; Un appartement privé à Paris; Le restaurant Artcurial à Paris; La table triple calligraphie; © Atelier Pierre Bonnefille; © Jacques Pepion.

Coloriste, créateur de textures appliquées à l'architecture intérieure, Pierre Bonnefille crée des compositions murales polychromes mais aussi des meubles en pièces uniques. Diplômé de l'Ecole Boulle et de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs, il est ensuite nommé Maître d'Art en 2010.
Sa particularité ? Il s'inspire de la nature pour constituer ses palettes chromatiques, qui requière un savoir-faire qui se décline sur les murs et le mobilier de ses clients.
De l'Hôtel Casadelmar en Corse, chez Cartier à Singapour, en passant par le Christie's de New York ou à l'Hôtel Zebra Square à Moscou, ses réalisations ont su séduire les institutions comme les particuliers du monde entier.

Cátia Esteves

Créatrice de luminaires

Copyright : © Cátia Esteves

Cátia Esteves est une jeune créatrice de luminaires, qui a forgé son expérience dans l'architecture à l'Université Technique de Lisbonne et de l'Université de São Paulo puis à Bruxelles. Son intérêt pour la lumière dans l'architecture lui a permis par la suite de lancer ses propres créations : des luminaires réalisés à la main, issus de papier recyclé, le carton, le polystyrène ou encore le fil de fer. Elle s'inspire de l'image de la dernière goutte, de ce moment éphémère lorsqu'elle se détache sous l'effet de la gravité.

Valentine Herrenschmidt

Sculpteur calligraphe

© Valentine Herrenschmidt.

Sculpteur calligraphe, dans sa vie passée Valentine Herrenschmidt a été comédienne. Les mots qu'elle transmettait autrefois sur scène se sont transformés d'abord en petits bijoux puis en sculptures calligraphiés à accrocher au mur ou à suspendre au plafond. Des phrases qu'elle travaille en fil continu dans du cuivre, du laiton, du fer et de l'acier et qu'elle laque dans des couleurs intenses.

Valentine donne corps aux phrases et aux mots formant ainsi d'élégantes sculptures à accrocher ou à suspendre. Tableaux, mobiles et sculptures calligraphiés, ses créations sont entièrement réalisées sur mesure et à la main.

Woorim Kang

Créateur de mobilier

Copyright : Woorim Kang © DR.

Fraîchement diplômée de l'université d'art de Hongik, Woorim Kang n'a pas attendu le nombre des années pour apprivoiser le bois et le plier à sa vision du mobilier. Résultat : des sièges à l'esthétique aérienne, aux lignes audacieuses, douces, épurées qui n'oublient jamais d'être accueillantes, vouées à la confortable aisance de qui voudra s'y laisser aller à rêver.

Émilie Moutard-Martin

Parurière plumassière

Copyright : R.Louiset; E.Valdenaire; Nicolas Spinelli

Façonnant la plume pour en révéler sa beauté intrinsèque, Émilie crée des parures à porter comme des métaphores poétiques dont le corps se fait l'écrin. Les lignes sont simples, les formes sobres. Cette recherche traduit une volonté de mettre en valeur la matière mais aussi d'enlacer délicatement les corps dans un doux chuchotement. Elle a présenté sur son stand des plastrons inédits, à la frontière du bijou et du vêtement, ainsi que le manteau « Hunter » réalisé pour la collection Automne-Hiver 2014-2015 de Coppélia Pique, hommage à l'œuvre de Niki de Saint Phalle.

Mydriaz

Bronziers d'art

Savoir-faire d'excellence et imaginaire contemporain, ce trio de créateurs aux talents complémentaires revisite le travail de bronzier d'art en instaurant un dialogue entre design, arts plastiques et appliqués. Du luminaire au mobilier, alliant noblesse et avant-garde, Mydriaz travaille ses thématiques dans un souci formel de finesse, de sensibilité, de précision et de légèreté.

Alexandre Poulaillon

Peintre en décor et dominotier

Copyright : Marc Guénard, Alexandre Poulaillon

À 16 ans, Alexandre Poulaillon intègre l'école Blot à Reims où, particulièrement intéressé par le motif et l'ornementation, il apprend le métier de peintre en décor. Au fil des années, collabore avec des hôtels et restaurants de luxe en France et à l'étranger.

En 2011, il découvre les papiers dominotés. Fasciné par ce métier presque oublié depuis plus de deux siècles, il décide de rééditer quelques motifs de manière artisanale en les adaptant au style contemporain.

Depuis 3 ans, l'Atelier Poulaillon, véritable lieu d'exploration, de recherche et d'expérimentation, s'est installé à Mulhouse, où se développent ses projets atypiques et minutieux.