FR
EN

Exposition internationale Le Banquet : Corée du Sud

Cette nouvelle édition du salon Révélations présente la Corée du Sud lors de l’exposition internationale Le Banquet, en collaboration avec la Biennale de Cheongju, événement culturel international, réunissant tous les deux ans l’ensemble des métiers de l'artisanat. Pour sa présence au Grand Palais Ephémère à Paris, la Corée du Sud avec Han-Byul PARK, commissaire d’exposition, présente 4 des artistes contemporains et lauréats de la Biennale des métiers d'art de Cheongju de 2019 : comme Sanghee Yun, Woosun Cheon , Junsu Kim, et Sungyoul Park. Tous, dévoilent leurs propres interprétations de la laque, en l’associant à des matières jamais utilisées pour le travail traditionnel de la laque comme le cuir ou le métal. Dans un autre registre, Sanghee Yun va associer la très ancienne technique de la laque coréenne aux procédés numériques les plus actuels.

Les mots de 
Han-Byul PARK, 
commissaire d’exposition

Lors de l'exposition Le Banquet, mise en scène au sein de Révélations au Grand Palais Ephémère à Paris, nous souhaitons proposer des œuvres de nos artistes contemporains qui valorisent les différents aspects de la laque. Le comité d’organisation de la Biennale de Cheongju met en lumière les créateurs qui s’approprient le laquage à la fois traditionnel et moderne. La laque est utilisée depuis des milliers d’années en Corée pour conserver ou sublimer des œuvres ou des objets du quotidien. De nos jours, grâce à ses diverses propriétés, la laque s’utilise autrement. Elle s’impose donc de nouveau comme une alternative naturelle et résistante. La forme de Woosun Cheon, créée à partir de métal, à l’image d’un vase traditionnel coréen propose de réfléchir sur le vide en éliminant la fonction universelle de l’objet utile. Les œuvres de Junsu Kim, créés à partir de l’enroulement du cuir, sont nées à partir de l’exploration de la symbolique de la matière. Enfin, l’œuvre de Sungyoul Park est réalisée uniquement à partir de la superposition de la laque.

magnifiercross