interviews des créateurs 2017

Artisans-créateurs, artistes de la matière, designers, galeries, manufactures d'art, maisons d'excellence, fondations, ... ils dévoilent le meilleur des métiers d'art contemporains du monde entier, à travers des pièces uniques ou en petites séries.

Louise Frydman

Artiste plasticienne

Comment qualifieriez-vous votre démarche créative ?

J’ai fait une école de graphisme avant de finalement travailler le papier et la terre complètement par hasard. J’ai commencé par réaliser des mobiles en papier, puis pour m’adapter à des problématiques techniques pour une commande spécifique que je ne pouvais réaliser en papier, j’ai changé de matière première.

L’argile s’est imposée à moi car c’était la matière idéale pour ce que j’avais à exprimer, notamment ces formes inspirées de la nature. C’était très naturel et instinctif pour moi, je me sentais plasticienne. Ce qui me plait c’est de jouer entre une matière solide & des formes fragiles.         

Modeler la terre est merveilleux, c’est aussi assez sensuel. J’étire la terre afin de lui donner des formes dentelées, sensibles et fines. Je cherche à donner vie à des formes, qu’elles soient mouvantes, en réalisant des mobiles par exemple.

Quelles sont vos attentes pour Révélations 2017 et pourquoi avez-vous choisi d’y participer ?

Ma première participation était en 2015 et ce fut le premier gros événement du secteur auquel j’ai assisté en tant que visiteur. J’ai été étonnée par le monde des métiers d’art mais j’ai aussi été touchée par cette rencontre, à la fois entre les artistes et avec le public.   

S’il n’y avait qu’une pièce à ne pas manquer sur votre stand, quelle serait-elle ?

Pour Révélations je travaille actuellement sur une pièce que j’ai intitulée « fée des pétales » qui s’animera très légèrement. Je présenterai également une seconde pièce qui jouera davantage avec l’ombre et la lumière puisque je travaille à la confection d’un grand miroir cerclé de pétales confectionnés en céramique. C’est une pièce nettement plus grosse que celles sur lesquelles j’ai l’occasion de travailler avec plus d’un mètre de diamètre contre 35cm pour les modèles sur lesquels je travaille habituellement. Ce sera je l’espère une pièce entre métiers d’art et décoration      

Un mot à adresser aux visiteurs ?

J'espère que vous serez sensibles à mon univers poétique. 

Sébastien Barrau

Manufacture de produits d'ameublement

Comment qualifieriez-vous votre démarche créative ?

J’ai toujours cherché à marier mes passions pour le design intérieur, les matériaux high-tech et l’horlogerie. J’ai ainsi pris conscience que nous étions capables de réaliser une prouesse technologique sur quelque chose de plus grand qu’une montre. Je suis animé par la passion de faire du beau. Ce que j’ai trouvé au travers de ces réalisations : l’excellence d’un savoir-faire français issu de différents domaines pointus.

Je propose à nos clients un design intemporel et évocateur. Sur Paris, nous avons tous une histoire à raconter. C’est un mélange d’imaginaire, de souvenirs et de passion que la technique met à jour dans nos réalisations. Si vous voulez qu’on représente le plan de coupe d’un yacht, un visage ou quelque chose qui vous est cher, c’est possible et nous vous conseillerons dans cette réalisation pour que cette pièce se transforme en objet de collection. Nous pouvons vraiment faire de la haute couture pour le mobilier.

Quelles sont vos attentes pour Révélations 2017 et pourquoi avez-vous choisi d’y participer ?

Nous savons que Révélations est plébiscité par les amateurs d’art et les collectionneurs, participer à un rassemblement qui représente les différents métiers d’art et de la création était incontournable pour nous. Nous sommes ravis de pouvoir montrer notre savoir-faire et présenter ainsi nos réalisations les plus exclusives.

Nos attentes sont multiples, par exemple, être détecté pour participer à un concours de design, obtenir des articles ou reportages auprès de la presse spécialisée…

Echanger avec des experts, des confrères ou encore répondre à une attente d’un collectionneur nous conviendrait très bien.

Le but étant aussi de vendre nos réalisations pour proposer des pièces toujours plus exceptionnelles lors des prochaines éditions.

S’il n’y avait qu’une pièce à ne pas manquer sur votre stand, quelle serait-elle ?

Sans aucun doute, c’est « Paris in titanium – GMT hystory » ! Ce somptueux bureau en titane en édition limitée à cinq exemplaires, raconte l’histoire avortée du méridien de Paris. Avec son verre protecteur qui lui donne toute sa fonctionnalité, le plateau représente la capitale française et cette ligne imaginaire qui sera abandonnée avec l’adoption officielle du méridien de Greenwich en 1911. 

Véritable concentré de technologie, le meuble mêle teintes bleues et dorées au sein d’un décor laser d’une finesse remarquable. Sur l’emplacement de la Pyramide du Louvre, un diamant d’un carat vient souligner le passage du méridien dans la cour Napoléon. Cette pièce démontre tout le savoir-faire technique de Sébastien Barrau Manufacture. 

Pour travailler ce concept exceptionnel, il faut des matériaux nobles et précieux mais également de grandes prouesses technologiques. Avec cet ouvrage très pointu, ce design époustouflant, ces détails haut de gamme et ce tarif, nous sommes devant un objet de collection autant qu’un placement ou une œuvre d’art à transmettre.

Un mot à adresser aux visiteurs ?

Venez nous rencontrer, chez Sébastien Barrau manufacture, l’innovation, la technicité et l’originalité se marient harmonieusement pour créer des objets d’exception.

Notre matériau de base, c’est le titane grade 5 que nous aimons sublimer par des associations de matériaux inédites. Vous découvrirez des matériaux composites high-tech comme le carbone HexMC®, des essences de bois prestigieuses telles que le sycomore ou l’ébène royal, ou encore des gemmes et des métaux précieux. Notre maîtrise des techniques d’usinage et des superfinitions témoigne d’un savoir-faire emprunté à la haute horlogerie et nous permet de révéler chaque détail.

Adrien Ancel - Estampille 52

Ébéniste créateur

Comment qualifieriez-vous votre démarche créative ? 

Elle est basée sur la simplicité apparente, des pièces en apparence simples mais qui montrent une technicité dans les détails ou les assemblages. La lecture doit être simple et compréhensive au premier abord, avant de révéler la complexité de mise en œuvre après une lecture approfondie.

Quelles sont vos attentes pour Révélations 2017 et pourquoi avez-vous choisi d’y participer ?

C'est un peu un rêve de pouvoir exposer dans ce lieu magique, nous ne participons à aucun salon mais celui-ci fait exception, de par le lieu extraordinaire et de par la qualité des exposants.

S’il n’y avait qu’une pièce à ne pas manquer sur votre stand, quelle serait-elle ? 

Il y aura à priori deux pièces exposées, dont le fauteuil Octave qui est une création de Pierre Mounier.

Un mot à adresser aux visiteurs ?

Faites-vous plaisir ! Laissez-vous emporter par la beauté des créations exposées.

Pour information : avez-vous gagné des distinctions et prix ?

Guilhem Huynh a reçu le prix du Concours Ateliers d’Art de France en 2015 pour la région Île-de-France

Marie Barthès

Sculptrice

Comment qualifieriez-vous votre démarche créative ? 

Sculpteur de formation, je suis curieuse et je cherche à tirer le meilleur parti des matériaux. Ils sont au service de ma création et bien souvent, c'est un combat !

C'est pourquoi je fonctionne par envie. Je vais chercher des matériaux étonnants, ou au contraire plus classique que j'utilise différemment. 

En ce moment le cuir est mon favori. J'applique sur le cuir mes techniques de moulage, de mise en volume ou bien je m'approche du savoir-faire de la gainerie ou de la maroquinerie. Je module mes interventions en utilisant des outils adaptés ou pas mais qui proviennent de plusieurs savoir-faire.

Le cuir est un matériau plus sensuel que le caoutchouc que je connais bien mais il demande plus de patience.

Je n'oublie pas mon travail de sculpteur, sur la forme, le volume, un juste équilibre entre les pleins et les vides, des tensions et des lignes, dire un maximum en un minimum d'éléments.

Quelles sont vos attentes pour Révélations et pourquoi avez-vous choisi d’y participer ?

C'est la troisième fois que je participe au salon. C'est un salon à la pointe des métiers d'art, parce que l'on peut y trouver avec les participants un chaudron de savoir-faire. Qu'ils soient artistes, créateurs, artisans, maîtres d'art, maison inscrite au patrimoine vivant.

Nous sommes tous là pour échanger entre nous et avec le public. Les échanges sont constructifs, cela peut-être sur une technique, un savoir, une idée, une démarche. Il y a une véritable émulation et le public le ressent. Un vrai public qui apprécie ce beau rassemblement.

Pour moi le lieu est magnifique, et c'est un beau résumé de ce que j'apprécie dans les métiers d'art. L'architecture du Grand Palais est un juste équilibre entre l'art et la fonction. Les moyens de construction participent à la beauté du lieu, la partie technique de l'architecture est mise en valeur, on voit les poutres, on voit les boulons.

S’il n’y avait qu’une pièce à ne pas manquer sur votre stand, quelle serait-elle ? 

Je suis encore en pleine élaboration…mais je travaille encore autour du miroir qui comme je le disais précédemment participe à la mise en volume de mes pièces en amenant une fonction qui n'en est pas tout à fait une.

Le miroir, je l'utilise pour sublimer mes matières, mais aussi pour passer au travers... C'est un prétexte pour raconter une histoire.

Un mot à adresser aux visiteurs ?

C'est l'endroit où se concentre le meilleur des artisans d'art, et c'est l'endroit où vous pouvez les rencontrer.

Elie Hirsch

Sculpteur sur métal et créateur de bijoux

Copyright : Raphaël Rinaldi" ; Danse", laiton et chêne ; "Dora", Bracelet argent plaqué or © DR

Comment qualifieriez-vous votre démarche créative ? 

Ma démarche créative est intuitive, je mets ma technique au profit de mon imagination. Je suis en recherche constante d'une part de rêve et de sensualité dans mon travail.

Quelles sont vos attentes pour Révélations et pourquoi avez-vous choisi d’y participer ?

Mes attentes pour 2017 sont de retrouver mes clients habituels, de faire de nouvelles rencontres, des ventes et planifier de nouveaux projets sur l'année.

S’il n’y avait qu’une pièce à ne pas manquer sur votre stand, quelle serait-elle ? 

Il n'y aura, je l'espère, que des pièces inédites et à ne pas manquer, elles sont en préparation en vue de Révélations, elles seront donc dévoilées qu'au salon !

Un mot à adresser aux visiteurs ?

Venez me rencontrer !

Elie Hirsch a reçu le prix a reçu le prix des Jeunes Créateurs Ateliers d’Art de France en 2007