Révélations 2019 : découvrez la nouvelle génération métiers d’art

Épicentre des métiers d’art et de la création contemporaine, Révélations vous permet de découvrir de nouveaux talents émergents. 4 lauréats du Prix de la Jeune Création Métiers d’Art 2018 et 2019 seront ainsi présents pour vous révéler leurs univers et leur travail. Découvrez leurs portraits… 

Les Lauréats 2019 

Maxime Perrolle - Plume | Ilann Vogt - La guerre entre les arbres

Maxime Perrolle, Tourneur sculpteur sur bois

Ebéniste de formation, Maxime Perrolle a une matière de prédilection : le bois. A son contact, chaque essence révèle son histoire. Devenu par la suite tourneur sur bois, Maxime Perrolle inscrit ses pièces dans une démarche créative contemporaine, respectueuse des valeurs traditionnelles du métier. Il alimente par ses recherches un travail d’expérimentation sur la souplesse, la légèreté du bois, ou encore l’application de teintes et de pigments. Jouant d’effets de textures, travaillant sur les courbes, le tourneur fait de chaque morceau de bois une pièce unique, hommage à sa passion pour la nature et les arbres. 

Il sera à retrouver sur le stand de l'AFTAB - STAND H12-I6


Ilann Vogt, Tisseur de textes

Issu d’un parcours en Arts appliqués et passionné de littérature, Ilann Vogt donne vie à une forme rare d’expression artistique, au carrefour de ses deux univers : à l’âge de 24 ans il commence à tisser des livres. Le créateur choisit un roman dont il détache l’intégralité des pages, qu’il découpe, colle puis assemble : chaque ligne du roman est ainsi tissée, entremêlée aux autres, donnant corps à l’imaginaire d’auteurs comme Proust, Kafka ou Pouchkine. Méticuleuses, douces et délicates, les créations d’Ilann Vogt sont le fruit d’une grande technique mise au service de la poésie. 

Il sera à retrouver sur le stand collectif du PJCMA - M5

Les Lauréates 2018

Clémentine Brandicas - Monts de Vénus © DR | Nadège Mouyssinat - Nuria © Eric Bloch

Clémentine Brandibas, Brodeuse, 

Clémentine Brandibas pratique la technique ancestrale de broderie à l’aiguille, au tambour ou au métier à broder : elle a recours à toute la diversité des points de broderie, dont certains peu employés aujourd’hui, qu’elle ressuscite d’une façon très inventive, comme le point de corail ou le point d’araignée. La créatrice imagine aussi des incrustations d’éléments inattendus : sequins, perles, plumes marouflées ou encore plastique, pour ennoblir ses pièces et leur conférer de riches effets de relief, proches de l’illusion d’optique. Ses créations intriguent par leur capacité organique de mimer la nature.


Nadège Mouyssinat, Céramiste,

Pour ses pièces en porcelaine de coulage, Nadège Mouyssinat revisite de façon très personnelle le principe de répétition : les modules qui constituent chacune de ses créations sortent des mêmes moules. Mélangés, inversés, assemblés comme des formes et des contre-formes, ils composent des pièces à chaque fois uniques. Comme Dinkness, des Vénus archéologiques aux courbes matricielles et répétitives, ou Nùria, un ensemble de silhouettes longilignes, presque humaines. Des œuvres toujours volumineuses que Nadège Mouyssinat travaille avec des pâtes colorées et peu d’émaux.

Elles seront à retrouver sur le stand collectif du PJCMA - M5

Prix de la jeune création métiers d’art

Révéler dès aujourd'hui les incontournables de demain

Porté par Ateliers d’Art de France et destiné aux créateurs de moins de 35 ans, le Prix de la Jeune Création Métiers d’Art récompense chaque année une nouvelle génération de talents. Sélectionnés par un jury d’experts sur les critères de qualité artistique et de maîtrise, les lauréats bénéficient d’un véritable tremplin avec un accompagnement professionnel personnalisé et la possibilité de présenter leurs œuvres dans des événements d’envergure tels que Révélations.