ATELIERS D'ART DE FRANCE, LE SYNDICAT PROFESSIONNEL DES MÉTIERS D'ART

Ateliers d'Art de France est le syndicat professionnel représentatif du secteur des métiers d'art. Il fédère plus de 6 000 artisans d'art, artistes de la matière et manufactures d'art.

Ses missions : représenter, défendre les professionnels des métiers d’art et contribuer au développement économique du secteur, en France et à l’international.   

Ateliers d’Art de France initie des actions phares pour la structuration et le rayonnement du secteur des métiers d’art.

En 2014, le syndicat est notamment à l’initiative de la reconnaissance officielle des métiers d’art1 en tant que secteur économique à part entière, mais aussi du caractère artistique de leur activité au travers de la loi Artisanat, Commerce et TPE.

L'atelier, le geste et l'oeuvre

 © Gilles Leimdorfer

Ateliers d’Art de France déploie des actions de grande ampleur à l’image de ses salons internationaux, rendez-vous majeurs des parties-prenantes de l’écosystème des métiers d’art.

Copropriétaire du salon Maison&Objet², Ateliers d’Art de France est le principal organisateur de salons dédiés aux métiers d’art : Révélations au Grand Palais, mais aussi le Salon International du Patrimoine Culturel au Carrousel du Louvre, ou encore les salons Ob’Art à Paris, Bordeaux et Montpellier.

Logos des salons d'Ateliers d'Art de France

Ateliers d’Art de France crée également de nouvelles places de marché dédiées aux métiers d’art, tel qu’EMPREINTES, nouveau concept store situé dans le Haut-Marais à Paris et futur site
e-commerce. 

Le syndicat déploie également des initiatives destinées à révéler la réalité des métiers d’art, à l’instar du Festival International du Film Métiers d’Art.

Il contribue à faire émerger une pensée sur le secteur des métiers d’art au travers d’ouvrages et de magazines publiés par sa maison d’édition, Les Editions Ateliers d’Art de France

QU’EST-CE QUE LES MÉTIERS D’ART ?

Part essentielle dans l’économie de la création, le secteur des métiers d’art rassemble près de
38 000 entreprises en France et génère un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros.

Ils s’exercent dans les champs de la création ainsi que dans ceux de la reconstitution, de la réparation et de la restauration du patrimoine.

L’exercice des activités de métiers d’art se caractérise par quatre critères cumulatifs :

  • La maîtrise de gestes, de techniques et de savoir-faire complexes en vue de la transformation de la matière ;
  • Les œuvres ou objets réalisés nécessitent un apport artistique et portent l’empreinte de leur créateur et de l’atelier dont ils sont issus ;
  • Les œuvres ou objets sont réalisés dans leur intégralité à l’unité, en pièces uniques ou en petites séries ;
  • Les œuvres ou objets sont par nature durables.

1Article 22 Titre 2 de la Loi Artisanat, Commerce et TPE du 18 juin 2014 qui modifie l’article 20 de la Loi n° 96-603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion du commerce et de l’artisanat.

« Relèvent des métiers d'art, les personnes physiques et les dirigeants sociaux des personnes morales qui exercent à titre principal ou secondaire une activité indépendante de production, de création, de transformation ou de reconstitution, de réparation et de restauration du patrimoine, caractérisée par la maîtrise de gestes et de techniques en vue du travail de la matière et nécessitant un apport artistique. »

²Organisé par la SAFI, filiale d'Ateliers d'Art de France et Reed Expositions