FR
EN

Symposium : la formation aux métiers d’art, un atout de pérennité du secteur

Organisée par : Ateliers d'Art de France

Un cycle de conférences, reflets de la vitalité du secteur : Plusieurs conférences réunissant acteurs et décideurs permettront d’aborder les enjeux des métiers de la création par la matière afin de les placer au cœur du salon.
Jeudi 9 juin : 10:30 - 12:30

Description

Depuis la création du salon, Ateliers d’Art de France propose un symposium, temps de réflexion et de débats autour des enjeux de pérennisation et de développement du secteur des métiers d’art, en invitant des acteurs du secteur, des personnalités politiques ou scientifiques.

Cette année, le symposium abordera le sujet décisif de la formation dans les métiers d’art. Les parcours de formation, tant initiale que continue, seront abordés.

Les évolutions et réformes récentes menées en France, du système de formation aux métiers d’art préoccupent l’ensemble des acteurs : professionnels, étudiants, enseignants, centres de formation.


Un état des lieux et des pistes de réflexion seront dressés. Le cadre des débats sera ensuite élargi et enrichi à une échelle internationale par les témoignages des acteurs européens, africains, ainsi que québécois. Comment préserver ou développer un système de formation aux métiers d’art répondant à l’identité et aux besoins du secteur ? Le symposium permettra de répondre à ces questions mais aussi d’échanger autour de préconisations et des expériences mises en place à développer.

Conférence animée par Jérémy Allebée


Intervenants

Aude Tahon
Présidente d'Ateliers d'art de france,
Présidente du salon Révélations

Première femme élue à la tête d’Ateliers d’Art de France, syndicat professionnel des métiers d’art en France, Aude Tahon est créatrice textile. Issue d’une formation universitaire en anthropologie, passionnée par l’art textile, elle s’initie notamment au « maedup », art des noeuds traditionnels coréens. Diplômée de l’École Duperré, elle ouvre son atelier en 2003. Depuis 2016, elle déploie son énergie au service de l’ensemble des ateliers d’art pour renforcer leur rayonnement et leur développement économique en France et à l’international. Elle exerce son deuxième mandat consécutif depuis octobre 2019.


Arnaud MAGNIN

Artisan créateur, bronzier d’art monteur et tourneur, Meilleur Ouvrier de France 2015

Arnaud MAGNIN est artisan créateur, bronzier d’art monteur et tourneur, Meilleur Ouvrier de France 2015. Il est titulaire d’un DEA de métallurgie et matériaux de l'Institut National des Sciences et Techniques Nucléaire. Après onze années en responsabilité de l’atelier Conception Application Métal-Monture en bronze de l’école Boulle durant lesquelles il aura également assuré les enseignements de technologie matériaux et de dessin technique, son opposition à la réforme des formations supérieures aux métiers d’art le conduit à démissionner de l’éducation Nationale en octobre 2021. Il prend alors la direction opérationnelle de la maison Charles Paris, entreprise de luminaire centenaire positionnée dans le très haut de gamme de l’artisanat d’art français.


Laurent Scordino-Mazanec

Directeur de l’école Boulle, proviseur du Lycée Professionnel  des Métiers de l’Ameublement

Laurent Scordino-Mazanec, 56 ans, chef d’établissement depuis 2000, a été directeur de l’Ensaama 7 ans, et depuis 1an dirige Boulle. Il a été directeur du Campus des métiers d’art de sa création à laquelle il a œuvré en 2017 jusqu’en septembre 2021.


Elisa Guidi

Présidente du World Craft Council Europe

Elisa Guidi est Architecte, elle a étudié à Florence et à Paris, Université d'Architecture Paris – La Villette. Elle travaille depuis 1996 pour Artex, Centre d'Artisanat Artistique et Traditionnel de la Toscane. En 1999, elle devient responsable du secteur Recherche et Développement d'Artex. Depuis 2004, Elisa est la coordinatrice générale des projets pour Artex. Elisa a également travaillé pour l'Université de Florence en tant que professeure contractuelle en conservation des bâtiments anciens. En 2016, Elisa est devenue membre du conseil d'administration de la Fondation MIC – Musée international de la céramique – onlus à Faenza. Elisa a rejoint le conseil d'administration de WCC Europe en 2015. En septembre 2020, elle a été élue présidente du World Crafts Council Europe.


Julien Silvestre

Directeur général du Conseil des Métiers d’Art du Québec

Julien Silvestre est directeur général du Conseil des métiers d’art du Québec. Gestionnaire des arts, il a occupé des fonctions de direction au sein d’institutions artistiques de renom, notamment en théâtre, et intervient auprès de conseils d’administration d’envergure locale, nationale ou internationale. Par exemple, auprès des deux établissements de formation en techniques de métiers d’art reconnues au Québec, le Centre de formation et de consultation en métiers d'art et l’Institut des métiers d’art ; ou encore auprès du Festival international du film sur l’art. Il contribue régulièrement aux travaux de jurys ou d’intervenants politiques, artistiques ou institutionnels, tels les Conseils des arts, au Québec et au Canada.


Passent Nossair

Vice-Présidente du World Crafts Council Africa

Égyptienne britannique, vivant actuellement au Caire en Égypte. Diplômée de la Faculté des Beaux-Arts du Caire, elle a exposé son travail dans plusieurs expositions d'art dans des galeries renommées telles que la Cairo Opera House Gallery.

Elle a rejoint le domaine du développement depuis 2005 et a dirigé des groupements et une unité d'artisanat au sein du Conseil de la formation industrielle en Égypte et le département de développement des affaires artisanales du réseau d'Agakhan au sein de l’entreprise Darb AlAlmar.

Elle travaille en tant que consultante indépendante en développement d'entreprise d'artisanat et designer depuis 2010. Elle a réalisé de nombreux voyages d'étude. A travaillé intensivement avec des artisans locaux et régionaux, évaluant leurs besoins et développant leurs produits. Elle a collaboré et travaillé avec de nombreuses structures, ONG et projets nationaux et internationaux.


Olivier Mallemouche

Souffleur de verre, Administrateur et Président de la commission formation d’Ateliers d’Art de France

J’ai commencé ma formation de verrier à la canne en 1982 et obtenu mon CAP en 1986. Apres 2 ans de salariat dans l’entreprise formatrice, étant sans emploi, je crée mon atelier en 1990 dans le Sud du Lot et élabore une collection de pièces « art de la table » que je vends à une clientèle locale et touristique. En 1998 je déménage mon atelier pour pouvoir réaliser des pièces uniques. Dès lors je présente mes créations dans des salons grand public et pro pour toucher les collectionneurs et l’export. Durant toutes ces périodes, j’ai formé 14 apprentis qui ont obtenu 16 CAP et 1 BMA et reçu au sein de mon entreprise environ 30 stagiaires.


Marie Fleury

Directrice de l’EMA-CNIFOP

Née en 1982 à Nevers, dans la Nièvre, master 2 de philosophie.

En 2008, j’ai enseigné en CFA ainsi qu’en classe relais puis, en 2011, j’ai intégré le réseau des Greta (Nièvre puis Yonne) en tant que formatrice. J’ai enseigné auprès de publics en réinsertion socio-professionnelle, en reconversion, et en milieu pénitentiaire. Je me suis particulièrement intéressée à l’andragogie et à l’approche pédagogique inductive par les compétences. J’ai ainsi conçu plusieurs boites de jeux pédagogiques pour apprenants adultes (édités sous le label Les formateurs ont du talent, éditions Piriac). Je me suis impliquée dans la construction de dispositifs de formation issus d’une démarche de GPECT pour la Nièvre et l’Yonne, entre 2012 et 2014.

En 2016, j’ai pris un poste de Conseillère en Formation Continue à Sens.

En 2019, je suis devenue responsable du Lycée agricole et viticole de Cosne Sur Loire.

J’ai intégré l’EMA CNIFOP en 2020, en tant que coordinatrice puis directrice, depuis mai 2021.


Danilo Lovisi

Directeur culturel de la Fondation Jean-Félicien Gacha au Cameroun

Danilo Lovisi est diplômé en Histoire de l’art, muséologie et médiation culturelle par l’École du Louvre. Curateur et auteur, Il assure en 2020 le co-commissariat de l’exposition « Fibres Africaines » au Musée de la Toile de Jouy. Il participe à la réalisation de l’ouvrage « Ndop, étoffes des cours royales et sociétés sécrètes du Cameroun » de Ly Dumas (Gourcuff Gradenigo, 2020). En tant que directeur culturel de la Fondation Jean-Félicien Gacha au Cameroun et de l’Espace Culturel Gacha à Paris, il coordonne l’ensemble des projets artistiques, littéraires et culturels menés en France et à l’international, dans une dynamique d’ouverture aux cultures extra-européennes, notamment africaines. Né au Brésil, il vit entre Paris et Bangoulap dans l’Ouest Cameroun.


Retour à la programmation
magnifiercross