Découvrez l’histoire de la pièce emblématique de Révélations 2019

Nuances in Blue and Black © Øystein Thorvaldsen-HOK

Nuances in Blue and Black © Øystein Thorvaldsen-HOK

Nuances in blue and black est une pièce réalisée par la créatrice textile Norvégienne Hanne Friis.

Cette sculpture monumentale de plusieurs mètres de long et de large est le fruit d’un travail titanesque allié à une patience infinie : au total, des centaines de jeans ont été cousus ensemble à la main avec une aiguille et du fil de nylon.

Le tissu de chaque jean est plié et assemblé aux autres grâce à une technique propre à la créatrice qui donne naissance à une structure organique et ondulante : d’une matière libre, Hanne Friis créée une masse compacte, robuste.

De loin, la matière interroge, tandis qu’en regardant de plus près on aperçoit les milliers de petits plis de denim, serrés et comprimés pour former ces volutes en dégradés de bleus et de noirs.

Nuances in blue and black a été créée spécialement pour l’exposition Vi lever på en stjerne (Nous vivons sur une étoile) au centre d’art Henie Onstad Kunstsenter en 2014. Cette exposition adressait le débat public en Norvège suite à l’attaque terroriste de 2011 dans un camp d’été du parti travailliste du pays, lors de laquelle 76 personnes, dont 68 jeunes, ont été tuées. Les jeans utilisés sont de seconde-main, proviennent d’une station de recyclage et créent donc une forte association avec les jeunes qui ont perdu la vie, puisque qu’il s’agit d’une matière familière à tous, notamment aux jeunes générations, et un symbole contemporain par excellence.

Pour Hanne Friis, les teintes bleues représentent les dimensions spirituelles, l'espoir et l'humanisme, tandis que les nuances plus foncées évoquent les pouvoirs destructeurs qui résident en chacun de nous.

Nuances in blue and black sera exposée sous la verrière du Grand Palais du 22 au 26 mai 2019.