Révélations présente sur le parvis du Grand Palais, les statues de Jim Dine

C'est à l'occasion de Révélations, le rendez-vous culturel de la rentrée, que Marc-Arthur Kohn dévoile 3 Vénus monumentales de l'artiste américain Jim Dine.

JIM DINE - AT THE CARNIVAL © DR

Peintre, sculpteur, photographe, graveur prolifique et inventif, l'artiste Jim Dine, qui fête cette année ses 80 ans, est l'un des principaux représentants du Pop Art Américain. Après s'être fait connaitre pour ses happenings et ses oeuvres en série à partir de symboles et objets du quotidien, Jim Dine se consacre dans les années 80 à la sculpture, avec notamment une série autour de la Vénus de Milo.

Celle-ci fait sa première apparition en 1982, lorsque l'artiste décide de transformer une petite réplique en plâtre de la célèbre sculpture hellène achetée aux Beaux-Arts de Paris. Après avoir enlevé la tête et travaillé la surface en la grattant et en la démembrant, il commande un format agrandi en argile. Il manipule ensuite cette copie redimensionnée et réalise une sculpture en bronze pour créer la Vénus en noir et gris (Venus in Black and Gray, 1983), la première d'une longue série de sculptures de matériaux et dimensions divers, et de groupes de sculptures consacrés à ce thème, parmi lesquels se trouve At the Carnival, réalisé en 2007.

Ce trio de statues polychromées, prélude artistique du salon Révélations, est exposé sur le parvis du Grand Palais et sera mis en vente en novembre par Marc-Arthur Kohn. Les statues exposées mettent en évidence la capacité créatrice de Jim Dine et sa maîtrise fascinante du jeu des couleurs.