FR
EN

Banquet Luxembourg

Pour cette 5e édition, la biennale Révélations a l’honneur d'accueillir à nouveau le Luxembourg et de le compter, à nouveau, parmi les pays invités de son exposition internationale signature, Le Banquet. Pour l’occasion, le Luxembourg a choisi de présenter sur son stand et son espace du Banquet “Nature contre-nature”. Si les œuvres du Banquet de Karolina PernarChristiane Modert et Marc Hubert, font particulièrement résonner les gestes ancestraux des ateliers d'art, les œuvres du stand dévoilent quant à elles les recherches technologiques et esthétiques les plus actuelles. Fort des expérimentations réalisées par les artisans d’art et créateurs actuels, mêlant nouvelles techniques numériques et tradition des arts décoratifs (céramique, pierre taillée, travail du bois, sculpture 3D, plastiques transformés, artefacts...), le grand-duché présente ici une série d’œuvres à la manière d’un cabinet de curiosité sous le commissariat de Jean-Marc Dimanche. Une proposition qui souhaite transcender l’éternel débat entre tradition et progrès afin de dévoiler la richesse des possibilités en termes de transformation et d’esthétique.


LES MOTS DE JEAN-MARC DIMANCHE, COMMISSAIRE D'EXPOSITION

Pour l’exposition Le Banquet qui se tiendra lors de la biennale Révélations au Grand Palais Ephémère, les artistes sélectionnés par le Luxembourg dévoilent des œuvres éclectiques rendant hommage aux métiers d’art. Karolina Pernar, sculptrice, que ce soit à travers ses sculptures ou ses installations, inscrit son travail dans l’espace, toujours en dialogue avec les volumes qui définissent le site. La simplicité formelle de ses sculptures, ou « hyper structures » de bois est un choix esthétique affirmé qui lui permet de créer un semblant de vide. Marc Hubert, sculpteur contemporain, travaille la pierre à partir de matières qu’il sélectionne tant pour leur noblesse que pour leur forme initiale, se jouant avec grande maitrise de leurs propriétés intrinsèques, veinures, opacité et transparence, et même rugosité. Christiane Modert, sculptrice et céramiste, se concentre aujourd’hui sur la céramique, modelant la terre de manière très personnelle et intime, dans une sorte de corps à corps avec la matière, pour en faire émerger un univers fantastique peuplé de têtes sensuelles et autres organismes parfois surprenants tant ils semblent vivants.


Les créateurs

magnifiercross