FR
EN

Rencontre entre Louis Roederer et Duy Anh Nhan Duc

Le plasticien Duy Anh Nhan Duc et la maison de champagne Louis Roederer se sont rencontrés autour de leur passion commune pour la nature, inépuisable source d’inspiration. Duy Anh Nhan Duc a eu carte blanche pour créer cinq œuvres. La quatrième, Mémoire du sol, sera dévoilée lors de Révélations, un rendez-vous symbolique pour l’artiste, exposant en 2019 et pour Louis Roederer, partenaire fidèle de la biennale depuis sa création en 2013.


"Depuis sa création en 2013, nous avons souhaité nous associer à Révélations qui célèbre la force et la vitalité créative des métiers d’art. La transmission du savoir-faire, la transformation de la matière, la découverte de talents, des valeurs qui font écho à l'ADN de la Maison de champagne Louis Roederer et de sa Fondation en faveur de l'art. Nous sommes avant tout des artisans qui essayons de révéler, avec humilité et passion, la beauté de la nature et de la matière, à travers nos vins." Frédéric Rouzaud, Président Directeur Genéral de la Maison Louis Roederer.

Le plasticien Duy Anh Nhan Duc et la Maison de Champagne se sont rencontrés autour de leur passion commune pour la nature, inépuisable source d’inspiration, de dialogue et de respect tant pour Louis Roederer que pour l’artiste.

De cette rencontre placée sous le signe de l’évidence et de la convergence, est née l’idée d’une collaboration au long cours. Duy Anh Nhan Duc a eu carte blanche pour créer cinq œuvres dont le dévoilement progressif, depuis septembre 2021, ponctue le cycle des saisons.

Depuis son enfance passée au Vietnam, Duy Anh Nhan Duc entretient une relation privilégiée avec la nature. Fruits d’inlassables cueillettes, ses installations sont une invitation à prendre le temps de regarder le monde végétal avec un œil nouveau. Trèfle, salsifis, lichen, blé, pissenlit, et désormais la vigne, sa terre et sa roche, forment sa palette et deviennent la matière d’une œuvre sensible.

Son travail a immédiatement fait écho à la vision et à l’approche de Louis Roederer qui y a trouvé, outre l’émotion esthétique, le reflet de sa propre démarche créative et l’expression artistique de ce que les équipes de la Maison accomplissent dans les vignes et dans les caves.

Un compagnonnage

De même que Louis Roederer laisse le temps à la vigne et à la terre de se régénérer, en particulier avec des pratiques douces et vertueuses inspirées du modèle de la biodynamie et de la permaculture, Duy Anh Nhan Duc a avancé au rythme des saisons, en prenant le temps de comprendre, de glaner, de laisser naître les idées.

« J’ai eu besoin d’aller au contact de la vigne durant tout un cycle, explique Duy Anh Nhan Duc, de ressentir les saisons et d’avoir la matière entre mes mains. Pendant deux ans, je me suis rendu sur place pour observer tous les stades du cycle, rencontrer les équipes et m’imprégner de leurs gestes. Les œuvres que j’ai imaginées sont ma manière d’exprimer ces instants. Lors de la première présentation de mes idées, je ne savais pas si elles plairaient à Louis Roederer, mais j’étais certain de mon envie de les réaliser pour continuer à explorer l’univers de la vigne ».

Pour Frédéric Rouzaud, Président Directeur Général de Louis Roederer : « En rendant sensible l’accord entre la liberté de la nature et un dessein maîtrisé, le travail de l’artiste résonne en profondeur avec ce qui anime les femmes et les hommes de Louis Roederer au quotidien. Ce qui nous touche particulièrement, c’est la grande patience dont l’artiste fait preuve dans son observation de la nature et dans la conception de ses œuvres. C’est une démarche très proche de ce que nous appelons la co-création entre l’Homme et la Nature, cette façon de la tutoyer qui nous est chère. ».

Les cinq œuvres nées de ce compagnonnage intime de l’artiste, des vignes et des vignerons sont dévoilées progressivement au fil des saisons le temps d’un cycle végétatif complet.

La quatrième œuvre intitulée Mémoire du sol sera dévoilée à l'occasion de Révélations, un rendez-vous symbolique pour l'artiste qui y avait exposé en 2019 et pour Louis Roederer, partenaire fidèle de la Biennale depuis sa création en 2013.

"Révélations est toujours un lieu de découverte de savoir-faire d’exception. En 2019, j’y exposais des sculptures réalisées en chêne noir des marais, un bois millénaire. Cette année, aux côtés de la Maison Louis Roederer c’est la vigne et le travail de la terre que j’ai explorés. La sculpture "Mémoire du Sol » que nous présenterons est le fruit de cette rencontre." Duy Anh Nhan Duc


Vous aimerez aussi

Retour à la liste des actualités
magnifiercross