FR
EN

Découvrez les 7 jeunes talents sélectionnés par le BDMMA

Anciennement appelé les Ateliers de Paris, Le Bureau du Design, de la Mode et des Métiers d’Arts de la Ville de Paris, le BDMMA accompagne les professionnels des secteurs de la mode, du design et des métiers d’art dans le développement de leur activité. Chaque année, le Bureau conseille plus de 500 créateurs à toutes étapes de leur vie professionnelle : incubateur, formations et experts, espace de co-working et recherche de locaux.


Ainsi, le bureau réaffirme son soutien aux jeunes créateurs en présentant lors de Révélations 7 artistes et leurs pièces d’exception. L’occasion de découvrir des œuvres inédites, des techniques et savoir-faire qui illustrent l’audace des métiers d’art au sein du Grand Palais Ephémère.

 

Caroline Jamous, laqueur

Caroline Jamous est artiste laqueur spécialisée en laque végétale, matière utilisée en Asie depuis près de huit millénaires. Sa démarche artistique s’oriente autour de la création d’objets dont la poésie discrète est perçue au détour des gestes du quotidien. Elle s’est notamment tournée vers l’art sacré, en réalisant une série d’objets de prière. « J’ai souhaité créer une gamme d’objets laqués à manipuler, basés sur le principe des dizainiers (petits chapelets), qui appellent à revenir par le rituel, au recueillement et à la prière. De la matière à l’esprit, ces objets qui tiennent humblement dans le creux de la main ont vocation à tendre vers l’incommensurable ».

 

Cécile Gray, designer textile 

Après 7 ans dans l’architecture, Cécile Gayraud, alias GRAY, devient designer textile, mode et accessoire. Elle se forme à l’Atelier Chardon Savard au stylisme, puis développe son propre savoir-faire de maillage métallique. Des centaines de câbles dorés sont sertis à la main et mis en volume pour donner corps à des vêtements-bijoux. À la fois technique et sensible, la créatrice trouve sa créativité dans le croisement des disciplines et des échelles. En 2018, elle remporte le prix du public lors du 33ème Festival de mode de Hyères (catégorie accessoire) et collabore aujourd’hui avec des maisons de luxe comme Hermès ou encore Lemarié (métiers d’art Chanel), en parallèle de ses propres collections.

 

Fables, Artisanes bijoutières

Fables est un atelier de bijouterie aux créations engagées, fondé en 2020 par Estelle Riquelme et Julie Dorey, bijoutières/designers diplômées de l’École Boulle. Fables propose des bijoux singuliers qui remettent en lumière des matériaux oubliés, issus de rencontres avec des artisans passionnés. Témoignage d’un savoir-faire particulier, chaque collection raconte matériellement l’histoire de sa propre genèse, depuis la chute de matière récupérée chez un artisan jusqu’au bijou serti en argent, vermeil et or. Leurs créations perpétuent la tradition d’un artisanat français de qualité, rare et sensible.

 

Formel, artisans-designers 

Formel est un studio de création et de fabrication fondé en 2019 par Timothée Concaret, designer industriel et Nicolas Mérigout, artisan-designer. Leur volonté est de concilier industrie et artisanat en produisant, dans leur atelier à Paris, des objets justes et responsables. Ils dessinent des produits simples, intemporels et enthousiastes. En tant qu’artisans, ils anticipent les contraintes liées aux modes de production. Enfin, en dessinant jusqu’au moindre élément d’assemblage, ils subliment le détail. Ils produisent ainsi de façon locale, artisanale et indépendante du mobilier et des objets de la vie quotidienne.

 

Lucille Grandchamp, créatrice de bijoux 

Diplômée de l’École Boulle en ciselure, Lucille Grandchamp crée des bijoux aux structures organiques. Elle façonne le métal pour composer des pièces uniques en s’inspirant de la richesse plastique qu’offrent la ciselure et d’autres techniques telles que l’émail ou la granulation. Elle interroge par le dessin l’architecture du vivant et cherche à retranscrire son imaginaire botanique sur le métal. En parallèle, elle développe un travail autour des mobiles et du concept d’équilibre en s’intéressant au rapport ludique de l’humain à l’objet.

 

Xavier Montoy, designer 

Diplômé de l’école Boulle et de l’ENSCI-Les Ateliers, Xavier Montoy fonde son studio de design en 2019. Il l’envisage comme un espace de rencontres et d’échanges avec des scientifiques et des professionnels des métiers d’art. Ces collaborations donnent vie à deux types de projets. D’une part des projets de recherche répondant à des problématiques environnementales et médicales. D’autre part des projets autour de la mise en forme de la matière à travers des savoir-faire d’exception. Le sujet central qui anime son travail est le rapport que nous entretenons avec notre environnement et le vivant.

 

Atelier Sumbiosis, designer 

Tony Jouanneau est designer, spécialisé dans l’ennoblissement et la biofabrication textile. En 2018, il fonde l’Atelier Sumbiosis et réunit chercheurs, scientifiques et artisans pour imaginer les écosystèmes des savoir-faire textiles de demain. En s’inspirant du processus de la symbiose, il crée une collaboration innovante entre le vivant et les matériaux souples. Du produit à la mise en espace, il développe aujourd’hui ses créations sur un modèle de manufacture collaborative avec des artisans d’art. La première gamme d’objets Sumbiosis présentée sur le salon Révélations rassemble des pièces uniques sculpturales, réalisées autour de plissages et couleurs organiques sur organza de soie.

 


Vous aimerez aussi

Retour à la liste des actualités
magnifiercross